NFT : L’homme qui a acheté 69,3 millions de dollars “The First 5000 Days” révèle son identité

NFT

Il s’agit de Vignesh Sundaresan, un entrepreneur “blockchain” né en Inde et basé à Singapour.

L’homme qui, le 11 mars dernier, a payé 69,3 millions de dollars pour “The First 5000 Days” (“Les 5000 premiers jours”), un fichier JPG qui rassemble en un “collage” les œuvres numériques conçues quotidiennement par l’artiste Mike Winkelmann depuis mai 2007, connu sous le nom de Beeple, a décidé de révéler son identité.

Il s’agit de Vignesh Sundaresan, un entrepreneur blockchain né en Inde et basé à Singapour. L’homme, qui cachait son identité sous le pseudonyme de “Metakovan”, a révélé son identité jeudi dans un message publié sur son blog.

Le propriétaire de l’œuvre dit avoir décidé de faire cet achat record dans le domaine de l’art numérique pour “montrer aux Indiens et aux personnes de couleur qu’ils peuvent eux aussi être des mécènes” des arts. Vignesh Sundaresan estime également que le fichier JPG acheté est “le joyau de la couronne, l’œuvre d’art la plus précieuse pour cette génération“.

The First 5000 Days ” est un jeton non fongible (NFT), une nouvelle technologie blockchain qui permet d’authentifier des objets comme uniques.

Les NFT ne peuvent être échangés en raison de leur caractère unique, contrairement aux actifs traditionnels (dollars, or, etc.), qui peuvent être répliqués à l’infini.

Le prix de départ du JPG était de 100 dollars et les enchères à la maison de vente britannique Christie’s ont duré du 25 février au 11 mars.

Le prix payé pour cette oeuvre est le troisième plus élevé aux enchères pour une œuvre d’un artiste vivant, après Jeff Koons (91,1 millions de dollars) et David Hockney (90,3 millions).