Panique sur les crypto, le krach annoncé arrive !

Le bitcoin a plongé à près de 30 000 dollars, poursuivant une vente importante qui a commencé il y a une semaine.

Le Bitcoin a perdu plus de 30 % sur la journée pour atteindre 30 015,02 $, selon Coin Metrics. Elle a atteint un niveau aussi bas que 30 001,51 $ lorsque la vente s’est intensifiée mercredi matin. La cryptomonnaie ne s’est pas négociée en dessous de 30 000 dollars depuis la fin janvier.

La baisse de mercredi a porté à plus de 40 % la perte du bitcoin au cours de la semaine écoulée.

Cela signifie que le bitcoin a maintenant effacé tous ses gains après l’annonce de Tesla d’acheter pour 1,5 milliard de dollars de la cryptomonnaie. Il est également en baisse de plus de 50 % depuis qu’il a atteint un record de 64 829 dollars à la mi-avril.

D’autres cryptomonnaies ont également chuté aujourd’hui. L’Ether, la monnaie numérique qui alimente la blockchain Ethereum, a chuté de plus de 30 % à 2 235 $, selon Coin Metrics. Dogecoin, une cryptomonnaie qui a commencé comme une blague et qui a été évoquée par Musk, a chuté de plus de 30% à environ 32 cents.

En outre, l’échange de cryptomonnaies Coinbase a connu une panne pour certains utilisateurs alors que les pièces ont plongé. Cette impossibilité pour les utilisateurs de vendre sur Coinbase a généré un véritable tollé sur les réseaux sociaux.

Tout un ensemble de nouvelles négatives ont plombés le Bitcoin et entrainé l’ensemble du marché dans sa chute.

Le 12 mai, le PDG de Tesla, Elon Musk, a déclaré que Tesla avait suspendu les achats de véhicules en utilisant du bitcoin, invoquant des préoccupations environnementales liées au processus de “minage“.

Les commentaires de Musk ont fait disparaître plus de 300 milliards de dollars de l’ensemble du marché des cryptomonnaies ce jour-là.

L’annonce de la suspension des paiements en bitcoins est intervenue trois mois seulement après que Tesla ai révélé avoir acheté pour 1,5 milliard de dollars de bitcoins, et qu’elle commencerait à accepter les bitcoins en échange de ses produits.

En début de semaine, le PDG de Tesla a laissé entendre que la société avait peut-être vendu ses avoirs en bitcoins, mais il a ensuite précisé que Tesla n’avait “vendu aucun bitcoin“.

Puis, mardi, trois organismes chinois du secteur bancaire et des paiements ont publié une déclaration avertissant les institutions financières de ne pas mener d’activités liées aux monnaies virtuelles, y compris le commerce ou l’échange de monnaie fiduciaire contre des cryptomonnaies.

La ligne dure de la Chine sur les monnaies numériques n’est pas nouvelle. En 2017, les autorités ont fermé les bourses de cryptomonnaies locales et interdit les offres initiales de pièces de monnaie (ICO), un moyen pour les entreprises du secteur de lever des fonds en émettant de nouveaux jetons numériques.

Les négociants en Chine représentaient autrefois une part énorme du marché du bitcoin, mais après la répression, leur influence a été considérablement réduite. Les opérations de cryptomonnaies chinoises se sont déplacées à l’étranger.

Les marchés des crypto-monnaies traitent actuellement une cascade de nouvelles qui alimentent le scénario baissier de l’évolution des prix“, a déclaré Ulrik Lykke, directeur exécutif du fonds spéculatif crypto ARK36.

Plus de 250 milliards de dollars se sont évaporés du seul marché du bitcoin la semaine dernière, a déclaré Lykke. Bien que ce chiffre semble “astronomique”, de tels mouvements ne sont pas rares sur le marché volatile des crypto-monnaies, a-t-il ajouté.

En termes de perspectives pour le bitcoin, les choses peuvent sembler sombres en ce moment, mais historiquement, ce n’est qu’un obstacle de plus à surmonter pour le bitcoin et un petit obstacle par rapport à ce qu’il a bravé dans le passé“, a déclaré Lykke.

Le bitcoin est toujours en hausse de plus de 30 % depuis le début de l’année et d’environ 300 % au cours des 12 derniers mois.