Paris Hilton va lancer ses NFT sur Tron

Il y a quelques heures, Paris Hilton a publié un message sur Twitter expliquant qu’elle prépare sa propre série de NFTs, des jetons non fongibles.

Pour ce faire, la célèbre héritière a commenté un tweet du PDG de la Tron Foundation, Justin Sun, laissant entendre que ses NFTs pourraient donc être basés sur la blockchain Tron.

Dans son tweet, Justin Sun a expliqué qu’il avait participé à plusieurs grandes enchères de NFT, misant plus de 60 millions de dollars pour s’emparer de l’œuvre de Beeple.

Paris Hilton à la poursuite de l’engouement pour les NFT

Bien qu’ils soient nés en 2017 avec les CryptoKitties, les NFT sont en train de devenir la tendance du moment, avec toutes sortes de VIP et d’artistes de partout qui tentent de s’impliquer dans des œuvres sous forme de jetons non fongibles, Paris Hilton étant la dernière en date.

Les NFT sont des jetons numériques à collectionner, basés sur la blockchain, ce qui leur confère une sorte de certification et aussi une limite en termes de rareté. La blockchain garantit alors que le NFT est émis en une certaine quantité, à une date précise.

Tout peut devenir un NFT : un GIF, une photographie, une œuvre dessinée numériquement, la photographie d’une sculpture, la carte d’un jeu, etc. Le marché est donc ouvert à tous, puisque certaines plateformes comme OpenSea permettent à quiconque de mettre son œuvre en vente, en payant une redevance pour chaque vente.

Les registres des NFT

Comme c’est la période où les jetons non fongibles font fureur, des artistes de renom comme Beeple ou Hackatao, déjà cités, vendent leurs œuvres NFT pour des montants records pouvant atteindre des millions de dollars.

Par exemple, il y a quelques jours, Beeple a vendu son œuvre lors d’une vente aux enchères de la galerie Christie’s à Londres pour la somme impressionnante de 69 millions de dollars.