Plus rien n’arrête le bitcoin avec un nouveau record à 62 000 $.

Le bitcoin s’est consolidé autour de 60 000 dollars lundi, reprenant son souffle après le record du week-end, alors que les investisseurs se préparaient à ce que les inquiétudes liées à l’inflation et les dépenses de relance des États-Unis le propulsent encore plus haut.

La cryptomonnaie la plus populaire au monde est descendue jusqu’à 58 956,90 dollars au début de la session asiatique, après avoir atteint samedi un record de 61 781,83 dollars.

La hausse a peut-être été freiné par un rapport de Reuters selon lequel l’Inde chercherait à interdire les actifs numériques, un potentiel frein à la croissance du bitcoin après les soutiens très médiatisés cette année d’Elon Musk de Tesla, de Jack Dorsey de Twitter et des géants de l’investissement Goldman Sachs et BlackRock.

Source : bitcoin.fr

Le bitcoin a plus que doublé en 2021, après avoir quadruplé l’année dernière.

Les investissements des institutionnels et des entreprises augmentent. C’est ce que j’appelle la financiarisation du bitcoin“, a déclaré Masafumi Yamamoto, stratège en chef des devises chez Mizuho Securities.

Il est en train de devenir un actif que les investisseurs ne peuvent plus ignorer“.

L’envolée du bitcoin ce week-end a été favorisée par le plan de relance budgétaire de 1 900 milliards de dollars américain et l’accélération des vaccinations au niveau mondial, la confiance en un retour de la croissance économique en 2021 favorise les investissements a risque comme le Bitcoin.

Les facteurs techniques amplifiant le mouvement à la hausse, selon Justin d’Anethan, directeur commercial de la société d’actifs numériques Diginex à Hong Kong.

Le marché de la crypto est lourd en dérivés“, a-t-il noté.

Un petit mouvement à la hausse a déclenché de nombreuses liquidations tout au long de samedi et dimanche, devenant ainsi un mouvement pas si petit que ça.

Seth Melamed, le directeur d’exploitation de la bourse de cryptomonnaies Liquid, basé à Tokyo, a déclaré qu’une législation du type de celle que propose l’Inde ne sera pas un obstacle à de nouveaux gains pour le bitcoin, l’Inde n’ayant dans l’immédiat qu’une influence réduite sur le marché des cryptomonnaies.

Parce que c’est décentralisé, les interdictions ou l’acceptation du gouvernement sont quelque peu hors de propos“, a déclaré Melamed. “Le capital trouvera un moyen de circuler“.