Charles Hoskinson (Cardano) : le secteur des cryptomonnaies s’est découplé du Bitcoin

Dans une récente conversation publiée sur YouTube, le fondateur de Cardano (ADA), Charles Hoskinson, a longuement évoqué la manière dont les crypto-monnaies commencent à se développer indépendamment du Bitcoin.

Il a reconnu que si le marché des crypto-monnaies dans son ensemble a généralement suivi la tendance du bitcoin, cette année est notablement différente et marque un retournement de tendance.

Charles Hoskinson a noté voir pour la première fois un “mouvement contracyclique significatif“, ajoutant que la domination du bitcoin était tombée à 43%.

Le fondateur de Cardano a également souligné que la préférence institutionnelle ne s’est pas portée unilatéralement sur le bitcoin. Les gens commencent même à faire la différence entre la preuve d’enjeu et la preuve de travail.

Des milliards de transactions d’une valeur de plusieurs milliards de dollars

Charles Hoskinson a ensuite évoqué le potentiel d’autres blockchains, dont Cardano. Il a également cité Algorand, ETH2 et Omega :

Nous sommes au coude à coude pour construire ces incroyables moteurs.

Charles Hoskinson prévoit que ces systèmes traiteront des milliards de transactions chaque année, pour une valeur de plusieurs billions de dollars.

Charles Hoskinson a de grandes ambitions pour le “système d’exploitation financière” qu’il développe avec ses partenaires.

Selon lui, elle sera sociale et institutionnelle, et finira par diriger des entreprises du classement Fortune 500, voire des États-nations.

Nous préparons la finance programmable pour l’avenir“, a-t-il déclaré, décrivant ces résultats comme inévitables.

Reconquête de l’identité économique

Charles Hoskinson a ensuite expliqué que sa confiance dans ce caractère inévitable découlait des lacunes du système financier hérité.

Il l’a décrit comme un “monde cloisonné“, “fragmenté” et incroyablement exclusif, affirmant que “rien ne fonctionne“.

La diversité et la répartition actuelles des marchés des crypto-monnaies sont une représentation de cette frustration.

Charles Hoskinson a ensuite énuméré les moyens par lesquels la technologie blockchain aura plus d’impact sur le monde financier au cours de la prochaine décennie qu’au cours du siècle dernier.

Parmi ces évolutions, il a énuméré la politique monétaire, la construction de l’ingénierie financière, le mouvement de la richesse à travers les blockchains, ainsi que l’automatisation et l’innovation dans le droit automatisé.

Charles Hoskinson prévoit que les deux prochains milliards de personnes qui entreront dans le système financier mondial le feront par le biais des crypto-monnaies.

Il a poursuivi en expliquant que c’était la raison de sa passion pour l’Afrique et le monde en développement.

Dans ces environnements, les cas d’utilisation des crypto-monnaies peuvent être mis en évidence mieux que partout ailleurs, et il a ajouté qu’il a trouvé que les pays de la région étaient des “partenaires ouverts“.

Charles Hoskinson a conclu en disant que cette situation ne devrait toutefois pas être exclusive au monde en développement :

Nous méritons tous une identité économique.