Selon Robert Kiyosaki le krach du bitcoin et des crypto comme une bonne nouvelle !

L’investisseur Robert Kiyosaki, connu pour ses prédictions financières précises et pour avoir écrit le livre “Rich Dad, Poor Dad“, dans lequel il aborde les tactiques de protection de l’épargne, voit le côté positif de la perte de valeur du bitcoin depuis avril.

Le bitcoin coule. Bonne nouvelle“, a tweeté Robert Kiyosaki le dimanche 30 mai, affirmant que cette situation offre une bonne opportunité d’achat. “Lorsque le prix atteindra 27 000 dollars, je recommencerai peut-être à acheter“, détaille-t-il, même s’il note également que “beaucoup de choses dépendront de l’environnement macroéconomique mondial.

N’oubliez pas“, a ajouté Robert Kiyosaki, poursuivant en critiquant les actions des autorités et des grosses fortunes sur le marché, “le problème n’est pas l’or, l’argent ou le bitcoin. Le problème, ce sont les incompétents du gouvernement [américain], de la Fed et de Wall Street. Rappelez-vous que l’or était à 300 $ en 2000.”

En avril, Robert Kiyosaki a prédit dans une interview que le prix du bitcoin dépasserait le million de dollars dans les cinq prochaines années. Quelques semaines plus tôt, il avait recommandé à ses followers, également par le biais d’un tweet, d’acheter “plus d’or, d’argent et de bitcoins” face aux mesures de relance impliquant la dévaluation du dollar, même si, personnellement, il préférait à l’époque les métaux précieux.

Les contrats à terme sur l’or se négocient actuellement au-dessus de 1 900 dollars, après une hausse de 8 % en mai, tandis que l’argent est au-dessus de 28 dollars, ayant connu une croissance similaire. Dans le même temps, le marché des crypto-monnaies a connu des oscillations le week-end dernier, évitant les pires craintes de certains investisseurs qui s’attendaient à un tableau “sanglant” en raison de la tendance baissière.

Alors que le bitcoin a chuté d’environ 5 % samedi, il a récupéré la majeure partie de la valeur perdue dimanche et dans les premières heures de lundi. Ces dernières heures, il se négocie entre 34 000 et 37 000 dollars. De même, l’éther a perdu 5 % de sa valeur le samedi pour remonter de 6 % le dimanche.

Le bitcoin est en baisse de plus de 37 % en mai, ce qui constitue la pire performance mensuelle de la monnaie numérique depuis septembre 2011, date à laquelle son cours a presque atteint son point le plus bas, ce qu’il a fait en octobre de cette année-là lorsqu’il a atteint une valeur de deux dollars l’unité. Cependant, les dernières semaines difficiles n’ont pas encore inversé la tendance générale des 12 derniers mois et ont été haussières, puisque la valeur du bitcoin a augmenté de 270 % par rapport à mai 2020.

Le dernier tweet de Robert Kiyosaki n’explique pas quelle est la relation entre ses intentions d’acheter des bitcoins et les autorités et les grandes fortunes, mais on sait que l’investisseur critique régulièrement la Réserve fédérale, le département du Trésor et l’administration Biden, qui sont selon lui des “perdants” et des socialistes qui finiront par faire disparaître le dollar.