Pourquoi Elon Musk devient-il aussi critique envers le Bitcoin ?

Plus tôt cette année, lorsque Tesla a ajouté le bitcoin à son bilan, le PDG Elon Musk est devenu un héros instantané dans la communauté des cryptomonnaies. Puis il a commencé à tweeter sur le Dogecoin et a commencé à passer de héros à troll.

Puis, la semaine dernière, Tesla a annoncé qu’elle n’accepterait plus les bitcoins comme moyen de paiement en raison de la consommation d’énergie, ce qui a marqué la fin de son retour en arrière.

Mais une déclaration qu’il a faite samedi soir à propos du Dogecoin commence a faire le buzz et polémique

Ce commentaire peut sembler assez inoffensif :Comment ne pas aimer des transactions plus rapides et moins chères ?” Mais il a en fait frappé en plein cœur d’une vieille lutte au sein du monde du bitcoin sur la façon dont la monnaie serait mise à l’échelle. De 2015 à 2017, le monde du bitcoin a été presque déchiré en deux par des visions concurrentes de la monnaie.

Un groupe soutenait que Bitcoin devait être une réserve de valeur décentralisée, même si cela signifiait des frais élevés et des temps de transaction lents. Un autre groupe, qui bénéficiait à l’époque du soutien d’un plus grand nombre, souhaitait que le bitcoin devienne une plateforme de paiements rapides et bon marché. Leur vision était d’étendre la taille de chaque bloc de bitcoin, ce qui laisserait plus d’espace pour les transactions, ce qui, en théorie, réduirait également les frais payés aux mineurs.

Le contingent des petits blocs a fait valoir qu’il existait de meilleures façons de dimensionner le bitcoin pour les paiements (en utilisant ce que l’on appelle les solutions de couche 2) et qu’en ajoutant davantage de paiements directement sur la chaîne elle-même, il deviendrait prohibitif pour les particuliers de faire fonctionner un nœud complet pour surveiller le réseau, sacrifiant ainsi la décentralisation. Après tout, si vous êtes prêt à sacrifier la décentralisation pour la vitesse, nous avons déjà d’excellents outils pour cela, comme le réseau de cartes de crédit ou PayPal.

En fin de compte, les petits bloqueurs ont gagné, et les gros bloqueurs se sont séparés et ont lancé le Bitcoin Cash, qui a largement dépéri au cours des trois dernières années.

Avec son tweet de samedi, Musk a immédiatement relancé un combat qui était en sommeil depuis longtemps.

Jihan Wu, l’ancien PDG de la société d’extraction de puces Bitcoin Bitmain, qui était à l’époque l’un des principaux défenseurs du Big Block et une force derrière Bitcoin Cash, est entré en action avec une série de tweets sur le sujet.

D’autres Bitcoiners se sont emparés de Twitter pour attaquer la contribution apparemment datée de Musk au débat sur la mise à l’échelle des crypto-monnaies.

Le monde de la cryptomonnaie fonctionne avec des mèmes. Le bitcoin a déjà fait du sur-place, la fascination s’étant déplacée vers les memecoins ou “DeFi” qui ont été plus actifs sur ETH et d’autres chaînes concurrentes. Avec un bitcoin bien loin de ses récents sommets, la relance par Musk de la lutte pour la taille des blocs n’est qu’un ennui de plus pour la communauté.