Pourquoi le bitcoin vient de chuter à 42 000 $ et risque de passer sous les 40 000 $ ?

bitcoin crise

Le prix du bitcoin a plongé à un minimum quotidien de 42 412 dollars, ce qui marque une baisse quotidienne de 7,5 %. Le roi de la crypto-monnaie peine à se redresser et se négocie actuellement à 42 927 dollars.

Les crypto-monnaies alternatives ont pris un coup encore plus dur, avec Solana (SOL), Terra (LUNA) et Polkadot (DOT) enregistrant des pertes de plus de 10%.

La Fed inquiète les investisseurs boursiers

Les turbulences sur les marchés surviennent après que la Réserve fédérale américaine  pourrait relever les taux d’intérêt dès ce mois de mars.

Cette nouvelle a entraîné une forte baisse des actions américaines. L’indice Nasdaq Composite, axé sur la technologie et connu pour sa forte corrélation avec le bitcoin, a reculé de 3,34 % pour clôturer à 15 100. Les actions de Nvidia, AMD et Adobe ont reculé de plus de 5 %. Le Dow Jones Industrial Average et le S&P 500 ont également clôturé dans le rouge.

Des protestations éclatent au Kazakhstan

Le bitcoin est également confronté à un autre vent contraire dans le secteur de l’exploitation minière des crypto-monnaies en raison d’une vague de protestations qui éclate au Kazakhstan, le deuxième plus grand centre d’exploitation minière du bitcoin. Le gouvernement du pays a imposé une coupure d’Internet à l’échelle nationale pour réprimer les troubles, obligeant les mineurs locaux à éteindre leurs équipements.

Selon les données fournies par Coinwarz, le hashrate du réseau a maintenant chuté à 165 EH/s après avoir atteint un pic de 229 EH/s le 1er janvier.

Le bitcoin passe sous un niveau de support pivot

Mark Newton, directeur général de Fundstrat Global Advisors, note que 45 655 $ était un niveau de soutien important pour le bitcoin.

Maintenant qu’il a été cassé, la crypto-monnaie phare semble être en passe de plonger sous le niveau des 40 000 $ pour la première fois depuis septembre 2021.