Mon-livret.fr Crypto Pourquoi Tether pourrait anéantir l’univers crypto et bien plus encore ?

Pourquoi Tether pourrait anéantir l’univers crypto et bien plus encore ?

Tether est la troisième plus grande crypto-monnaie du monde en termes de valeur marchande. Et cela inquiète certains économistes, dont un responsable de la Réserve fédérale américaine.

Le mois dernier, le président de la Fed de Boston, Eric Rosengren, a tiré la sonnette d’alarme au sujet du tether, le qualifiant de risque potentiel pour la stabilité financière. Parallèlement, certains investisseurs pensent qu’une perte de confiance dans le tether pourrait être le “cygne noir” de la crypto, un événement imprévisible qui aurait un impact considérable sur le marché.

Les problèmes liés au tether ont des implications importantes pour le monde des crypto-monnaies. Et les économistes craignent de plus en plus qu’il puisse également avoir un impact sur les marchés au-delà des monnaies numériques.

Qu’est-ce que le tether ?

Comme le bitcoin, le tether est une crypto-monnaie. En fait, il s’agit de la troisième monnaie numérique au monde en termes de valeur marchande. Mais elle est très différente du bitcoin et des autres monnaies virtuelles.

Le tether est ce que l’on appelle un stablecoin. Ce sont des monnaies numériques qui sont liées à des actifs du monde réel – le dollar américain, par exemple – pour maintenir une valeur stable, contrairement à la plupart des crypto-monnaies qui sont connues pour être volatiles. Le bitcoin, par exemple, a atteint un sommet historique de près de 65 000 dollars en avril et a depuis perdu presque la moitié de sa valeur.

Le Tether a été conçu pour être arrimé au dollar. Alors que la valeur des autres crypto-monnaies fluctue souvent, le prix du tether équivaut généralement à 1 dollar. Ce n’est cependant pas toujours le cas, et les fluctuations de la valeur du tether ont effrayé les investisseurs par le passé.

Les crypto traders utilisent souvent le tether pour acheter des crypto-monnaies, comme alternative au billet vert. Cela leur donne essentiellement un moyen de rechercher la sécurité dans un actif plus stable pendant les périodes de forte volatilité sur le marché des crypto-monnaies.

Cependant, la crypto n’est pas réglementée, et de nombreuses banques évitent de faire des affaires avec les échanges de devises numériques en raison du niveau de risque impliqué. C’est là que les stablecoins ont tendance à entrer en jeu.

Pourquoi cette controverse ?

Certains investisseurs et économistes craignent que l’émetteur de Tether ne dispose pas de suffisamment de réserves en dollars pour justifier son ancrage au dollar.

En mai, Tether a publié les réserves de son stablecoin. La société a révélé que seule une fraction de ses avoirs – 2,9 %, pour être exact – était constituée de liquidités, tandis que la grande majorité était constituée de billets de trésorerie, une forme de dette à court terme non garantie.

Cela placerait Tether dans le top 10 des plus gros détenteurs de billets de trésorerie au monde, selon JPMorgan. Tether a été comparé aux fonds monétaires traditionnels, mais sans aucune réglementation.

Avec plus de 60 milliards de dollars de jetons en circulation, Tether a plus de dépôts que de nombreuses banques américaines.

On se demande depuis longtemps si le tether est utilisé pour manipuler les prix du bitcoin, une étude affirmant que le jeton a été utilisé pour soutenir le bitcoin lors des baisses de prix clés de son rallye monstre de 2017.

Plus tôt cette année, le bureau du procureur général de New York a conclu un accord avec Tether et Bitfinex, une bourse de devises numériques affiliée.

Le principal responsable de l’application de la loi de l’État avait accusé les entreprises de déplacer des centaines de millions de dollars pour dissimuler des pertes de 850 millions de dollars.

Tether et Bitfinex ont accepté de payer 18,5 millions de dollars dans le cadre du règlement et se sont vu interdire d’opérer dans l’État de New York, mais les sociétés n’ont pas reconnu avoir commis de faute.

Contagion du marché

Les analystes de JPMorgan ont déjà prévenu qu’une soudaine perte de confiance dans le tether pourrait entraîner un “grave choc de liquidité sur le marché plus large des crypto-monnaies.

Mais il y a aussi des inquiétudes qu’une augmentation soudaine des retraits de tether pourrait conduire à une contagion potentielle du marché au-delà de la crypto.

En juin, Rosengren a mentionné le tether et d’autres stablecoins comme l’un des nombreux risques potentiels pour la stabilité financière.

Ces stablecoins deviennent plus populaires“, a-t-il déclaré lors d’une présentation.

Une future crise pourrait facilement être déclenchée alors qu’ils deviennent un secteur plus important du marché financier, à moins que nous ne commencions à les réglementer et à nous assurer qu’il y a en fait beaucoup plus de stabilité à ce qui est commercialisé auprès du grand public comme un stablecoin“, a ajouté Rosengren.

La semaine dernière, Fitch Ratings a averti qu’un rachat massif et soudain de jetons tether pourrait déstabiliser les marchés du crédit à court terme.

Moins de risques sont posés par les pièces de monnaie qui sont entièrement adossées à des actifs sûrs et très liquides, bien que les autorités puissent encore être préoccupées si l’empreinte est potentiellement mondiale ou systémique“, a déclaré l’agence de notation américaine.

Alors que les stablecoins qui utilisent des réserves fractionnaires ou adoptent une allocation d’actifs plus risquée peuvent être confrontées à un plus grand risque d’exécution.

Tether n’est pas la seule stablecoin qui existe, mais c’est de loin la plus grande et la plus populaire.