Pourquoi le Yuan Digital s’allie à WeChat et son milliard d’utilisateurs après l’avoir exclu ?

La Chine a franchi des étapes clés dans son plan ambitieux visant à faire progresser le développement de sa monnaie numérique de la banque centrale (CBDC), connue sous le nom de yuan numérique.

Pour y parvenir, elle tente à tout prix de mettre son application de portefeuille e-CNY à la disposition de la population. Aujourd’hui, elle compte parmi ses alliés WeChat, l’un des moyens de paiement numérique les plus populaires du pays.

Selon les médias chinois, WeChat a annoncé aujourd’hui qu’il allait commencer à accepter les paiements numériques en yuans via son portefeuille, WeChat Pay. Ainsi, l’application de paiement, qui compte plus d’un milliard d’utilisateurs, aidera le gouvernement à parvenir à une adoption rapide et massive du yuan, ou renminbi numérique, comme on appelle la monnaie souveraine.

WeChat est passé du statut de concurrent potentiel de l’application de yuan numérique à celui d’allié. À cet égard, l’analyste financier chinois Linghao Bao a déclaré que les consommateurs de son pays sont tellement habitués à utiliser WeChat Pay et Alipay qu’il est irréaliste de les convaincre de passer à une nouvelle application de paiement mobile. « Par conséquent, il est logique que la banque centrale s’associe à WeChat Pay et Alipay plutôt que de faire cavalier seul. »

WeChat et le yuan numérique sont des alliés, mais en échange de quoi ?

Le gouvernement a été contraint de modifier sa perception des applications de paiement auprès de la population chinoise. Ceci après qu’elle les ait exclus de ses événements d’achats l’année dernière.

Toutefois, les choses ont changé un mois plus tard, lorsque AliPay a inclus la fonction de paiement en yuan numérique.

Certains responsables chinois ont vu venir le changement, l’un d’eux ayant même fait remarquer que « le big data est une richesse, et celui qui possède ces données prospérera. C’est parce que WeChat et Alipay ont ce que le gouvernement veut contrôler« . Ce faisant, il laisse entendre que le gouvernement cherche à s’approprier une grande partie des informations financières des citoyens qui sont déjà dans le domaine des opérateurs de paiement privés.

Depuis quelques jours, l’application e-CNY est disponible dans les app stores  Android et Apple, de sorte que les utilisateurs peuvent désormais la télécharger dans plusieurs régions et villes de Chine. Grâce à cette application, toute personne se trouvant dans ces zones doit procéder à une vérification d’identité par le biais de l’application e-CNY pour effectuer des paiements avec le yuan numérique.

Pour l’instant, l’application e-CNY est une version beta disponible pour les clients des institutions financières qui soutiennent le projet, dont la plupart des grandes banques.

Au vu de la vitesse à laquelle le gouvernement chinois a exécuté ses plans pour le yuan numérique, il est clair qu’il a l’intention de respecter son calendrier de lancement de la CBDC à temps pour un test public généralisé lors des Jeux olympiques d’hiver de Pékin, qui doivent avoir lieu du 4 au 20 février 2022.