Quelle est la crypto-monnaie qui vise à battre le bitcoin ?

Le deuxième jeton de crypto-monnaie le plus important au monde, l’Ether, pourrait dépasser le Bitcoin et atteindre de nouveaux prix records.

Dans un tweet, Ki Young Ju, directeur général du service d’analyse de la blockchain CryptoQuant, a souligné une “crise de liquidité du côté des vendeurs“, qui pourrait encore donner à l’ETH un avantage sur le BTC.

Ce que l’on appelle une “crise de liquidité” signifie qu’il y a une pénurie, dans ce cas, d’Ethereum, c’est-à-dire que la demande est supérieure à l’offre ; cela pourrait entraîner une forte hausse du prix de la crypto-monnaie.

Avec un bitcoin en hausse de plus de 50 % par rapport à son plus bas niveau de 29 000 dollars, les autres crypto-monnaies ont également commencé à se réveiller ; dans ce contexte, l’Ether est l’une des plus importantes ce qui explique qu’il ait réussi à atteindre à nouveau 3 000 dollars. Et les experts la considèrent désormais comme une “barrière” à partir de laquelle il est peu probable que le prix baisse.

Bien que l’accent soit mis sur le redressement du bitcoin à 50 000 USD, les investisseurs misent gros sur l’Ether, en raison de la nouvelle mise à jour appelée ” London hard fork “, ou EIP-1559, que le réseau a enregistrée au début du mois. L’une des nouveautés apportées par cette mise à jour est le token burning, qui provoque une rareté encore plus grande des crypto-monnaies, et pousse le prix encore plus haut. Grâce en partie aux déplacements de l’offre entraînés par le hard fork, un manque de liquidité pourrait finalement servir à pousser l’ETH vers de nouveaux sommets historiques avant que le BTC ne parvienne à faire de même.

Ki Young Ju, a expliqué comment cela pourrait se produire, et pourquoi cela devrait se produire : “L’ETH pourrait atteindre son plus haut historique avant le BTC sur le long terme. Le prix actuel de l’ETH est plus proche de son plus haut niveau historique, comparé à celui du BTC. Une demande plus forte, une offre plus faible. La crise de liquidité du côté vendeur de l’ETH s’intensifie toujours, tandis que la réserve de change du BTC a stoppé sa tendance à la baisse en mai.

De plus, la popularité d’Ethereum augmente par rapport à celle de Bitcoin. Par exemple, le “State of Cryptocurrencies in Singapore 2021 Report“, réalisé par la bourse de crypto-monnaies Gemini en partenariat avec CoinMarketCap et Seedly, a révélé que plus de deux tiers des Singapouriens qui ont des investissements financiers possèdent actuellement des crypto-monnaies. Et lorsqu’il s’agit de la répartition des crypto-monnaies, le point de mire des investisseurs singapouriens, l’Ether, a un net avantage avec 78 % comme crypto-monnaie la plus populaire, alors que 69 % des détenteurs de crypto-monnaies possèdent du Bitcoin.

Ki Young Ju n’est pas le seul expert à parier sur une hausse plus importante de l’Ethereum par rapport au Bitcoin. Bloomberg Intelligence s’est également prononcé en faveur de l’ETH par rapport au BTC dans un rapport récent, prédisant même un “changement radical” pour la plus grande des crypto-monnaies.

En faveur du bitcoin, les données montrent une offre réduite de bitcoin, c’est-à-dire qu’il y a moins d’investisseurs intéressés à vendre la crypto-monnaie, ce qui, tout au long de l’histoire du BTC, a représenté une hausse du prix.

Yanina Orrego, PDG de Capital Ediciones, estime qu’il est difficile de comparer l’ETH et le BTC, mais elle ne voit pas l’Ethereum devenir la crypto-monnaie numéro un. Elle a déclaré : “Le bitcoin a été la première crypto-monnaie à être développée, ce qui signifie qu’elle a le moins de technologie, et est connue comme 1.0, tandis que l’Ethereum est 2.0 et a plus de technologie derrière elle“, ajoutant : “Même ainsi, ce sont des crypto-monnaies différentes, chacune résout un problème différent, et c’est pourquoi il est difficile de les comparer.