Retraite: Faut-il investir sur l’assurance vie ou le PER ?

Nombreux sont les Français qui désirent maintenir leur train de vie, une fois à la retraite. Pour les aider à réaliser ce vœu, plusieurs outils sont mis à leur disposition. Parmi ceux-ci, il y a l’assurance vie et le PER. Quel est celui qui est le plus avantageux ?

Les avantages de l’assurance vie

Environ 2 000 milliards d’euros d’épargne ont été accumulés par les ménages français grâce à l’assurance vie. L’avantage de cette option est qu’à tout moment, les fonds déposés peuvent être récupérés. Au niveau fiscal, vous avez la possibilité de bénéficier d’un abattement annuel huit ans après avoir signé un contrat. Cet abattement est réalisé sur les gains obtenus. On parle de 4 600 euros pour une personne et 9 200 euros lorsqu’il s’agit d’un couple. De plus, on n’impose que la part des intérêts, lorsqu’elle dépasse ces montants.

Les avantages du PER

Le PER ou Produit d’Épargne Retraite est très récent. Il a vu le jour en octobre 2019 et déjà 210 000 contrats ont été ouverts. Ils correspondent à un encours de plus de 2 milliards d’euros. Le concept véhiculé par le PER est assez simple. Le contribuable accepte de revoir son pouvoir d’achat immédiat afin de se constituer une épargne considérable au moment de la retraite. Son pouvoir d’achat est donc différé. Tous les versements effectués sont ôtés du revenu déductible du ménage. Cependant, cette réduction ne peut dépasser les 32 419 euros.

Sur quel produit jeter son dévolu ?

Il n’y a pas à se tromper, l’assurance vie est une option très avantageuse pour n’importe quel contribuable. Elle est à privilégier pour tout individu situé dans la tranche inférieure ou égale à 11 % de TMI. Le seul inconvénient qui pourrait en découler provient du fait que ce dernier peut à tout moment demander à récupérer son argent. Il pourrait donc lui donner une autre destination autre que celle du maintien d’un train de vie convenable après la retraite.

Les deux produits permettent tout de même d’investir sur des OPCVM actions, sur des fonds euros, sur des ETF et des fonds monétaires. Toutefois, le PER semble l’option la mieux adaptée à tout futur retraité. Les fonds qui sont épargnés sont bloqués et ne sont débloqués qu’une fois le temps de la retraite arrivé. De plus, leur taux d’imposition ne sera pas très élevé. En effet, le futur retraité peut facilement économiser 1 500 euros lorsque son taux d’imposition est de 30 % ou 2 250 euros lorsqu’il est de 45 %.

Somme toute, vous avez le choix entre l’assurance vie et le PER pour votre retraite. Le plus avantageux reste tout de même le PER.