Rien n’arrête la Chine contre les crypto, CoinGecko, CoinMarketCap et TradingView sont inaccessibles !

Chine crypto

Trois sites de données sur le marché des crypto-monnaies les plus populaires sont désormais inaccessibles pour les utilisateurs basés en Chine.

CoinGecko, CoinMarketCap et TradingView sont actuellement tous bloqués par le pare-feu Internet de la Chine. Les résultats de recherche sur Greatfire.org, un outil en ligne permettant de vérifier les sites censurés par le Grand Pare-feu chinois, montrent également que les trois sites sont bloqués à 100 %.

On ne sait pas exactement quand ils sont devenus inaccessibles, mais les utilisateurs ont commencé à remarquer le blocage tôt mardi matin en Chine.

Il semble que ces sites de données n’aient pas activement coupé l’accès aux IP chinoises, mais qu’il s’agisse plutôt d’une mesure prise par l’agence chinoise de censure de l’Internet. « Pour autant que nous le sachions, nous n’avons pas bloqué de manière proactive« , a déclaré TM Lee, cofondateur de CoinGecko.

Un représentant de CoinMarketCap a déclaré que l’entreprise n’avait « aucun commentaire » lorsqu’il a été joint. D’autre part, Bybt.com a restreint de manière proactive l’accès IP depuis la Chine continentale. Le résultat du test de Greatfire.org montre que Bybt.com n’a pas été totalement bloqué par le pare-feu Internet de la Chine.

La censure des sites de données cryptographiques est le dernier signe en date de la volonté de la Chine non seulement d’évincer les sociétés de crypto-monnaies ayant des racines et des services dans le pays, mais aussi de limiter l’accès des utilisateurs chinois aux informations sur le marché.

Cela dit, les utilisateurs basés en Chine continentale peuvent toujours accéder aux deux sites en passant par des réseaux privés virtuels (VPN) pour contourner le pare-feu.

L’utilisation des VPN augmente au sein de la communauté cryptographique chinoise après que la Banque populaire de Chine a publié vendredi dernier des mesures plus strictes pour intensifier la répression des activités d’extraction et de commerce de crypto-monnaies.

Par crainte des représailles du gouvernement, les administrateurs de nombreux salons de discussion de la communauté cryptographique sur l’application de messagerie chinoise WeChat ont changé le nom de leurs groupes ou les ont dissous pour migrer vers Telegram.

Beaucoup d’entre eux ont également publié des tutoriels sur la façon de configurer des VPN et de rejoindre des groupes de discussion sur Telegram afin de pouvoir discuter d’informations liées à la crypto en toute sécurité.