Ripple envisage une introduction en bourse après avoir réglé son procès avec les régulateurs

La société de cryptomonnaies Ripple n’a pas renoncé à son projet d’entrer en bourse et pourrait déposer une demande de cotation après avoir réglé une action en justice intentée contre elle par la Securities and Exchange Commission (SEC).

C’est ce qu’affirme Yoshitaka Kitao, PDG du géant financier japonais SBI Group, qui a déclaré que le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, et son président exécutif, Chris Larsen, prévoient de faire entrer Ripple en bourse.

Après le procès en cours, Ripple va entrer en bourse. Le PDG actuel veut le faire. Chris veut le faire“, a déclaré Yoshitaka Kitao lors d’un appel de présentation des résultats, cité par le Cointelegraph.

Il a ajouté que l’investissement de SBI dans Ripple serait rentable à la suite d’une éventuelle cotation en bourse alors que la firme est l’actionnaire le plus important de Ripple.

Nous avons investi dans des entreprises fintech et nous adoptons cette technologie dans notre groupe, et aussi nous diffusons cette technologie à travers l’industrie. C’est la stratégie de base du groupe SBI“, a déclaré Yoshitaka Kitao.

S’exprimant au Forum économique mondial de Davos en janvier 2020, le PDG de Ripple a suggéré que la société pourrait entrer en bourse dans les 12 prochains mois. “Nous ne serons pas les premiers et nous ne serons pas les derniers, mais je m’attends à ce que nous soyons du côté des leaders. C’est une évolution naturelle pour notre entreprise“, a déclaré Brad Garlinghouse.

En décembre, la SEC a intenté une action en justice contre Ripple Labs, ainsi que contre Brad Garlinghouse lui-même et Larsen. Le régulateur américain a allégué que le jeton XRP était classé comme une valeur mobilière et a accusé Ripple et les deux dirigeants d’avoir levé plus de 1,3 milliard de dollars par le biais d’une “offre de titres d’actifs numériques continue et non enregistrée” à des investisseurs à partir de 2013.

Depuis lors, l’entreprise a réussi à remporter une série de victoires juridiques, tandis que le prix du XRP a dépassé 1,40 dollar, un niveau qui n’avait pas été atteint depuis janvier 2018.