Seuls 4 % des utilisateurs américains d’iPhone ont accepté le suivi des applications après iOS 14.5

Les inquiétudes de Facebook concernant iOS 14.5 étaient peut-être justifiées. Flurry Analytics (propriété de Verizon Media) a déterminé que seulement 4 % des utilisateurs américains d’iPhone utilisant le nouveau logiciel ont accepté le suivi des applications dans les 12 premiers jours suivant son arrivée.

Ce taux d’acceptation est passé à 12 % dans le monde entier, mais il est toujours clair que la plupart des gens refusent les demandes lorsqu’ils y sont invités.

L’étude est exhaustive : elle a suivi environ 2,5 millions d’utilisateurs actifs quotidiens aux États-Unis et 5,3 millions dans le monde.

Bien qu’il n’y ait aucune garantie que ces taux restent les mêmes, ils contribuent à expliquer pourquoi Facebook a attaqué les changements d’Apple en matière de confidentialité depuis leur annonce en 2020. Le réseau social semble pas prêt à perdre une grande partie de ses données de ciblage publicitaire sur iOS, ce qui va nuire aux recettes publicitaires de l’entreprise.

Facebook a positionné la demande de suivi des applications d’iOS 14.5 comme une attaque contre les petites entreprises, et a même suggéré que les entreprises pourraient devoir commencer à faire payer l’accès aux sites sans les niveaux précédents de personnalisation des publicités. Apple a cependant refusé de faire marche arrière, arguant que les utilisateurs méritent le choix et la transparence. Si les données de Flurry se confirment avec le temps, Apple pourrait avoir une autre raison de rester sur ses positions – elle bénéficiera du soutien de ses clients.