Signe d’espoir pour le bitcoin qui franchit la barre des 40 000 $ , vers une sortie de crise ?

Le bitcoin, a réévalué de 6,5% mercredi pour s’établir à 40 904 dollars l’unité, dépassant pour la première fois la frontière des 40 000 dollars cette semaine.

Suite à cette hausse, d’autres crypto-monnaies plus petites ont également vu leur valeur augmenter, comme l’ethereum, qui a augmenté de 7,5 % pour atteindre 2 906 dollars.

Tout au long de ce mois, le bitcoin s’est déprécié de 40 %, soit une baisse de plus de 45 % depuis qu’il a atteint son sommet historique de près de 65 000 dollars en avril dernier. La semaine dernière, il a signé son plus bas niveau depuis janvier, à 30 066 dollars. Toutefois, depuis le début de l’année, sa valeur a augmenté tout de même de plus de 40 %.

Récupération après la chute

Les raisons de la récente chute de la populaire crypto-monnaie sont notamment les préoccupations relatives à l’impact environnemental de sa production, un processus à forte intensité énergétique, et les craintes de restrictions à l’encontre de ce secteur émergent en Chine.

En effet, la répression de l’extraction de crypto-monnaies s’est intensifiée dans la région autonome de Mongolie intérieure, dans le nord de la Chine, et les autorités locales ont publié mardi un projet de règles visant à éradiquer cette activité, quelques jours après que Pékin a promis de réprimer l’extraction et le commerce de bitcoins.

Cette annonce a déclenché une chute du bitcoin et d’autres crypto-monnaies, ce qui a entraîné une hausse du prix de l’or, qui a approché son plus haut niveau depuis janvier sur le marché international, également porté par d’autres facteurs tels que la faiblesse du dollar et la pression inflationniste croissante.