lundi, mai 23, 2022

: Algorand

Les caractéristiques uniques d’Algorand éliminent les obstacles techniques qui, pendant des années, ont entravé l’adoption de la blockchain par le grand public. Ces caractéristiques sont la décentralisation, l’évolutivité et la sécurité. 

Algorand (ALGO) est une blockchain conçue pour faciliter l’avenir de la finance. C’est une plateforme qui crée de puissantes applications décentralisées (dApps) et des primitives financières qui deviendront l’épine dorsale de l’économie future. Algorand se concentre sur l’offre de décentralisation, d’évolutivité et de vitesse en fournissant l’infrastructure et les outils dont les constructeurs ont besoin pour créer des applications et des actifs que des milliards de personnes peuvent utiliser. Les frais de réseau élevés d’Ethereum ont poussé les développeurs de dApps et les négociants de DeFi à rechercher Algorand comme solution alternative de blockchain, par conséquent, Algorand relève les défis auxquels les autres blockchains concurrentes sont confrontées.

Algorand (ALGO) est un réseau blockchain décentralisé et open-source qui s’appuie sur une structure à deux niveaux et une variation unique du mécanisme de consensus Proof-of-Stake (PoS) pour augmenter la vitesse des transactions et atteindre la finalité. Algorand a un jeton natif, ALGO. Les récompenses des blocs d’Algorand sont distribuées à tous les détenteurs de la pièce ALGO, offrant ainsi à tous les détenteurs d’ALGO la possibilité de gagner des récompenses et non seulement aux producteurs de blocs. Il s’agit d’un réseau axé sur les paiements avec des transactions rapides et un fort accent mis sur la finalité quasi instantanée, ce qui signifie le traitement de plus de 1 000 transactions par seconde (TPS) et la finalité de la transaction en moins de cinq secondes.

Algorand fonctionne dans un environnement sans permission et avec permission, avec efficacité et sécurité, en donnant à tous les utilisateurs la possibilité de rejoindre le système sans avoir besoin d’examen ou de permission. Il confirme les transactions avec une latence d’une minute et utilise un nouveau protocole d’accord byzantin (BA) pour obtenir un consensus entre les utilisateurs sur les transactions suivantes. Algorand utilise un nouveau mécanisme qui fonctionne sur des fonctions aléatoires vérifiables pour échelonner le consensus.