jeudi, janvier 20, 2022

: DeFi

Qu’est-ce que la DeFi ?

Le terme de finance décentralisée, ou DeFi, est de plus en plus souvent mentionné dans les médias. Examinons ce qu’il est et comment et elle pourrait avoir un impact sur le monde de la finance.

La DeFi promet de démocratiser les services financiers grâce à l’utilisation de contrats intelligents, de crypto-monnaies et de la technologie des blockchain distribués. Pour ses détracteurs, la DeFi présente un nouveau champ de bataille pour les entreprises de services financiers « légitimes » contre les « imposteurs » non réglementés alimentés par la blockchain. Si la réalité se situe bien sûr quelque part entre ces deux extrêmes, la DeFi oblige les acteurs du marché et les régulateurs à réévaluer la manière dont les services financiers peuvent, et doivent, être mis à la disposition des consommateurs.

Définition de la DeFi

Les nombreuses formes de DeFi défient actuellement une définition stricte le concept implique l’utilisation de contrats intelligents et d’algorithmes de manière à se rapprocher de différents types de transactions financières impliquant des actifs numériques et des produits dérivés, sans avoir besoin d’un intermédiaire de confiance. Dans les grandes lignes, le terme désigne les services financiers fournis conformément aux caractéristiques suivantes :

  • Fournis par le biais de la technologie des registres distribués – Les produits et services de la DeFi prennent la forme de logiciels et de protocoles qui reposent sur les bases décentralisées de la technologie blockchain et s’appuient largement sur la mise en œuvre de contrats intelligents et d’algorithmes basés sur la blockchain.
  • Utilisation d’actifs décentralisés – La technologie DeFi offre aux utilisateurs de crypto-actifs et d’actifs à jetons de nouveaux moyens de créer, de gérer et d’effectuer des transactions sur ces actifs ainsi que sur des titres traditionnels, les protocoles DeFi déclenchant le règlement selon les processus habituels (par exemple, sur la blockchain Ethereum pour les actifs et les jetons basés sur Ethereum).
  • Sans l’implication directe d’un intermédiaire – qui est une personne physique ou morale, les services de la DeFi ne nécessitent aucun intermédiaire tiers pour prendre la garde ou le contrôle des actifs ou des fonds des utilisateurs, car toutes les transactions sont exécutées et enregistrées par le biais de contrats intelligents et d’algorithmes selon les règles prédéterminées du protocole DeFi. Ainsi, par exemple, si l’on considère le trading, dans une transaction traditionnelle sur une bourse, une transaction impliquerait une série d’intermédiaires (courtiers, membres compensateurs, dépositaires). Une bourse DeFi telle qu’UniSwap cherche à supprimer les intermédiaires afin que les transactions soient exécutées directement en peer-to-peer, à partir de portefeuilles détenus directement par les traders.
  • Grâce à l’utilisation d’applications et d’interfaces directes – Les services DeFi sont mis à la disposition des utilisateurs directement par le biais d’applications web décentralisées (dApps) et de portefeuilles. Ces dApps et portefeuilles peuvent être créés et gérés par une entité de contrôle traditionnelle (par exemple une personne physique ou morale), une communauté ou une organisation autonome décentralisée (DAO), bien que ces entités de contrôle définissent généralement les termes des protocoles qui s’appliquent, plutôt que les termes de toute transaction particulière utilisant ces protocoles.

Les services financiers qui peuvent être reproduits par la DeFi sont nombreux et augmentent avec la sophistication croissante de la technologie et des protocoles qui la soutiennent. Les exemples les plus populaires de protocoles DeFi reproduisent les produits de crédit, les comptes d’épargne et les services de négociation.

Quelle est la prochaine étape pour la DeFi ?

Les activités de la DeFi représentent l’avant-garde de la technologie financière, et à bien des égards, la DeFi montre la cryptosphère dans toute sa puissance et sa complexité. Actuellement, les activités de la DeFi ne semblent représenter qu’une fraction minuscule du marché des actifs cryptographiques. Cependant, le domaine de la DeFi croît rapidement en popularité et en sophistication, selon certaines estimations, il a presque décuplé au cours de l’année dernière, et certaines des véritables opportunités et risques de cette tendance émergente commencent seulement à devenir apparents.

Il va sans dire que les régulateurs commencent à s’intéresser à la DeFi.