mardi, décembre 7, 2021

: Ripple

Ripple, la monnaie virtuelle qui révolutionne la cryptosphère

Ripple désigne à la fois le nom d’une entreprise, un système d’envoi de paiements, un protocole de Règlement Brut en Temps Réel (RBTR) et une cryptomonnaie. L’entreprise californienne a officiellement vu le jour en 2012 et se hisse parmi les géants de la cryptosphère, notamment avec sa monnaie virtuelle (XRP). Celle-ci est classée parmi les devises numériques les plus populaires.

Le réseau Ripple pour moderniser les transactions financières

Le réseau Ripple se veut pratique et performant en validant les transactions de manière quasi instantanée (2 à 5 secondes). C’est tout le contraire du réseau SWIFT, le principal réseau interbancaire dans le monde, qui requiert au moins une journée pour valider une transaction. Avec Ripple, les institutions financières pourront plus rapidement répondre aux besoins de leurs clients.

Mieux, les utilisateurs du réseau profitent d’un faible coût sur les frais au moment de réaliser leurs transactions. Petite précision, les tokens Ripple sont sous le contrôle de la société émettrice. À noter que le système proposé par l’entreprise californienne est très sécurisé et ne subit aucune influence extérieure. Le fonctionnement décentralisé du réseau Ripple permet de gérer plusieurs transactions en toute indépendance.

La cryptomonnaie Ripple a vu le jour sous l’impulsion

Contrairement aux jetons Ripple, tous les tokens sont déjà minés dès le départ. De ce fait, la monnaie jouit d’une meilleure stabilité. Si 15% des tokens ont été mis en vente, 20 % des jetons ont été conservés par les initiateurs du projet Ripple Labs.

Les 65 % restants seront injectés sur le marché plus tard. Au total, la cryptomonnaie Ripple compte 100 milliards de jetons. Mais contrairement à ses concurrents, l’entreprise Ripple choisit les validateurs de sa blockchain. Ce sont ces derniers qui valident les transactions selon des processus consensuels définis en interne. Courant septembre 2021, la capitalisation boursière atteignait les 42 milliards de dollars.