Tension diplomatique entre le Brésil et la France pour le soja produit en Amazonie

Le président français Emmanuel Macron a déclaré cette semaine que l’achat de soja brésilien favorise la déforestation de l’Amazonie, ce à quoi son homologue Jair Bolsonaro a répondu en lui demandant de ne pas dire de “bêtises”, puisqu’il ne sait pas comment il est produit dans son pays.

Emmanuel Macron a sévèrement critiqué les politiques environnementales du Brésil, il a déclaré cette semaine que l’Europe doit investir davantage dans la culture du soja sur son territoire, faute de quoi elle “soutiendra” la déforestation de l’Amazonie.

Dans une vidéo, Emmanuel Macron souligne que “lorsque nous importons du soja produit à un rythme accéléré à partir de la forêt détruite au Brésil, nous ne sommes pas en accord avec les ambitions écologiques européennes“. “Avons-nous besoin du soja brésilien pour vivre“, demande-t-il, tout en indiquant que l’Europe peut produire un équivalent de celui du Brésil.

La situation environnementale au Brésil a même conduit certains pays européens à menacer de ne pas ratifier l’accord de libre-échange signé entre l’Union européenne et le Mercosur, qui doit encore être ratifié par les parlements des deux parties. En août 2020, la chancelière allemande Angela Merkel a rejoint Emmanuel Macron pour retarder la mise en place de cet accord.

Face à la position d’Emmanuel Macron, le gouvernement de Jair Bolsonaro n’est pas resté sans répondre. C’est d’abord le vice-président brésilien Hamilton Mourao qui a accusé Macron de se faire l’écho des “intérêts protectionnistes des agriculteurs français” en déclarant que la dépendance de l’Europe vis-à-vis du soja brésilien “alimente la déforestation de l’Amazonie“.

M. Macron ? M. Macron ne va pas bien“, a déclaré Mourao aux journalistes en français, devant le palais présidentiel de Planalto, à Brasilia, un jour après les déclarations du chef de l’État français.

Macron ne sait rien de la production de soja au Brésil. Notre production de soja se trouve dans le Cerrado ou dans le sud du pays. La production agricole en Amazonie est minime“, a ajouté le vice-président.

Puis c’est le président lui-même, Jair Bolsonaro, qui a accusé son homologue français de dire “des bêtises” en affirmant que la dépendance de l’Europe vis-à-vis du soja brésilien “alimente la déforestation de l’Amazonie“.

Pour l’amour de Dieu, M. Macron, n’achetez pas de soja brésilien, afin de ne pas déboiser l’Amazonie. Achetez du soja en France“, a-t-il déclaré. Bolsonaro avec un ton ironique dans son émission hebdomadaire en direct sur les réseaux sociaux.

Parmi les pays européens, la France est le plus grand producteur de soja. En 2020, le gouvernement français a annoncé un plan visant à augmenter la production locale de céréales, dans le but de réduire la dépendance aux importations, car le pays continue d’acheter, notamment au Brésil.