NTF : Une œuvre numérique vendue pour 69,3 millions de dollars !

NFT

Une œuvre numérique de l’artiste Mike Winkelmann, connue sous le nom de Beeple, s’est vendue 69,3 millions de dollars, dépassant la valeur des œuvres physiques de nombreux peintres célèbres et établissant un record pour un NTF.

« The First 5000 Days » est un fichier JPG qui représente un collage d’œuvres numériques que l’artiste a postées quotidiennement depuis mai 2007. L’œuvre est un jeton non fongible (NFT), une nouvelle technologie blockchain qui permet d’authentifier des objets comme uniques.

La vente aux enchères, dont le prix de départ était de 100 dollars, s’est déroulée du 25 février au 11 mai chez Christie’s, la maison de vente britannique qui n’avait jamais proposé de tels biens auparavant.

Le prix de vente a été le troisième prix le plus élevé aux enchères pour l’œuvre d’un artiste vivant, après Jeff Koons (91,1 millions de dollars) et David Hockney (90,3 millions de dollars). En outre, c’est la première fois en 255 ans d’histoire que Christie’s a proposé d’accepter un paiement avec la crypto-monnaie Etherium.

Les NFT ne peuvent être échangés en raison de leur caractère unique, contrairement aux actifs traditionnels (dollars, or, etc.), qui peuvent être reproduits à l’infini.

Le mois dernier, une autre œuvre de Beeple – une vidéo de 10 secondes avec une image générée par ordinateur de Donald Trump – a été vendue pour 6,6 millions de dollars.