Un faux NFT de Banksy vendu pour 338 000 $ sur OpenSea

Tôt ce matin, le site officiel de l’artiste Bansky a fait la promotion de la vente d’une œuvre d’art NFT, qui a ensuite été rapidement vendue aux enchères pour 100 Ethereum, d’une valeur de 338 000 $.

Mais l’œuvre inspirée du CryptoPunk, « Great Redistribution of the Climate Change Disaster« , n’est pas de Banksy, selon une déclaration de l’organisme d’authentification de l’artiste, Pest Control.

Tout s’est passé trop vite, selon l’investisseur NFT Pranksy, qui a acheté le faux Banksy NFT.

Un utilisateur pseudonyme appelé yosefo a contacté Pranksy ce matin sur l’application de messagerie Discord pour l’avertir de la vente aux enchères, selon une capture d’écran que Pranksy a partagée.

Yosefo a partagé un lien vers le site officiel de Banky, qui contenait l’œuvre d’art et était lui-même lié à une vente aux enchères en direct sur la place de marché NFT OpenSea. Pranksy a alors placé une offre de 100 ETH, ce qui a brusquement mis fin à l’enchère. « Ma première appréhension a été lorsque l’offre a été acceptée [si rapidement]« , a déclaré Pranksy.

Une heure et demie après la fin de l’enchère, la promotion NFT sur le site de Banksy a été retirée, ce qui a rendu Pranksy encore plus soupçonneux que tout cela était une grosse arnaque.

Puis, dans une tournure d’événements peut-être tout aussi étrange, l’escroc a rendu 97,69 ETH à Pranksy un peu plus de huit heures plus tard. « Je n’ai aucune idée de la raison pour laquelle [il a rendu les fonds]« , a déclaré Pranksy. «  Je pense que j’ai retrouvé sa trace et qu’il a été mis au courant.  »

« L’infrastructure hébergeant le site Web pourrait avoir été piratée, ou il pourrait s’agir d’un travail de l’intérieur« , a déclaré Tom Robinson, cofondateur de la société de criminalistique blockchain Elliptic.

Banksy n’a jamais utilisé de jetons pour ses œuvres. Mais début mars, un groupe d’investisseurs et de traders blockchain a acheté l’œuvre d’art « Morons« , partiellement détruite, pour 95 000 dollars après que son authenticité a été vérifiée par Pest Control. Ils l’ont ensuite vendue sur OpenSea pour 382 000 dollars à GALAXY, un investisseur NFT.

Pranksy, a déclaré qu’il avait été induit en erreur non seulement par la revendication mais aussi parce que la vente apparaissait sur le site officiel de Banksy. L’investisseur a déclaré qu’il « accepte dans une certaine mesure » que l’équipe derrière le site Web, responsable de ce qui a probablement été une faille de sécurité, lui doit « quelque chose« .

Mais « je ne vais pas le supplier« , a-t-il ajouté. « C’était mon choix de faire cette offre« .

Dans un tweet peu après le retour des fonds, Pransky a ajouté : « Juste pour ajouter un commentaire, à ceux qui pensent que cela a pu être une sorte de coup monté. Je ne risquerais jamais une relation future avec Banksy ou tout autre artiste en engageant quelqu’un pour pirater leur site web et ensuite acheter un NFT de moi-même. »

Dit l’investisseur : « Quelle journée inhabituelle.«