Une pénurie de ketchup aux États-Unis oblige Heinz à augmenter sa production de 25 %

Une pénurie de ketchup aux États-Unis, causée par le changement des habitudes de consommation suite à la pandémie de coronavirus, a obligé l’entreprise Kraft Heinz à augmenter sa production de 25%.

Comme le rapporte mardi le média américain USA Today, l’entreprise a dû ajouter des lignes de production qui permettront au nombre final de sachets et bouteilles de ketchup d’atteindre 12 milliards en un an.

Kraft Heinz a réagi aux informations révélées lundi par le Wall Street Journal, qui a noté que certaines des plus grandes chaînes de restauration rapide des États-Unis, comme Long John Silver, qui compte près de 700 établissements dans le pays, ou Texas Roadhouse, qui compte plus de 630 restaurants, souffrent de pénurie de ketchup.

Heinz, qui domine plus de 70 % du marché des condiments aux États-Unis, a vu la demande de sachets de ketchup monter en flèche depuis le début de la pandémie, car tous les restaurants qui proposaient aux clients du ketchup en bouteille sur les tables de leurs établissements ont dû effectuer une rotation vers les petites doses en ne proposant plus que des plats à emporter ou des livraisons.

Steve Cornell, un représentant de Kraft Heinz, a expliqué que l’entreprise “a réalisé des investissements stratégiques dans la fabrication dès le début de la pandémie pour répondre à la demande de sachets de ketchup accélérée par les tendances des plats à emporter et des livraisons.

En outre, même les clients qui choisissent désormais de rester dans les restaurants pour manger utilisent également les sachets, dans le cadre des recommandations des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Évitez d’utiliser ou de partager des articles réutilisables, tels que les menus, les condiments ou tout autre récipient alimentaire“, indique le CDC, qui invite à utiliser des “menus jetables ou numériques ou des condiments à portion unique.