Une réglementation des échanges de crypto-monnaies serait bénéfique pour le marché selon le président de la SEC

crypto monnaies

Gary Gensler a déclaré qu’un cadre réglementaire pour les actifs numériques par la SEC ou la CFTC « pourrait inspirer une grande confiance » aux investisseurs.

Le président nouvellement confirmé de la Commission américaine des valeurs mobilières et des changes, Gary Gensler, s’est engagé devant le Congrès à assurer une plus grande surveillance réglementaire des crypto-monnaies, mais a également déclaré que la commission agirait dans le cadre de ses compétences.

Lors d’une audience virtuelle organisée aujourd’hui par la commission des services financiers de la Chambre des représentants, Patrick McHenry, représentant de la Caroline du Nord, a demandé à Gary Gensler ce que l’organisme de réglementation ferait pour garantir un « marché d’actifs numériques dynamique avec de l’argent légitime et conforme à la loi« . McHenry a souligné les collaborations entre les régulateurs sur les actifs numériques et les crypto-monnaies.

Gary Gensler a déclaré que le marché des crypto-monnaies pourrait bénéficier d’une « meilleure protection des investisseurs » dans le cadre de l’autorité actuelle de la Securities and Exchange Commission (SEC) en matière de valeurs mobilières et d’autres produits financiers. Il a ajouté qu’il pensait que seul le Congrès américain avait le pouvoir de s’occuper d’une telle surveillance réglementaire plutôt que la commission d’outrepasser son autorité sous sa direction.

« À l’heure actuelle, les échanges qui traitent ces cryptoactifs, ils n’ont pas de cadre réglementaire ni à la SEC ni à notre agence sœur, la Commodity Futures Trading Commission« , a déclaré Gary Gensler. « Cela pourrait inspirer une grande confiance. Actuellement, il n’y a pas de régulateur de marché autour de ces échanges de crypto-monnaies, et il n’y a donc pas vraiment de protection contre la fraude ou la manipulation. »

L’audience d’aujourd’hui est la troisième à se tenir dans le cadre de la controverse sur la vente à découvert de GameStop au début de l’année. Les législateurs se sont penchés sur les allégations de manipulation du marché par Robinhood et les principaux fonds spéculatifs en réponse à l’étranglement des positions courtes sur les actions de GameStop initiées par des redditors et autres. Le prix de GME a été volatile depuis un pic à 469,49 dollars le 28 janvier, passant sous la barre des 50 dollars et fluctuant depuis entre 100 et 300 dollars.

Les membres du Sénat ont officiellement confirmé la nomination de Gary Gensler le mois dernier, ce qui signifie que c’était sa première audition sur la controverse GameStop en tant que président de la SEC. Lors de ses auditions de confirmation auprès de la commission bancaire du Sénat, Gary Gensler a déclaré qu’il était favorable à ce que la SEC exclue le bitcoin (BTC) de son champ d’application réglementaire.