Vacances d’été : Ce qu’il faut savoir avant de partir en Algérie ?

Bonne nouvelle pour tous ceux qui voudraient s’offrir des vacances en Algérie ! Récemment, un communiqué annonce une réouverture partielle des frontières après plusieurs mois d’incertitude. Alors quels sont les documents obligatoires à présenter pour pouvoir entrer sur le territoire ? On fait le point !

Vacances en Algérie : la réouverture des frontières !

Dès le début de la crise sanitaire, l’Algérie avait réagi avec force ! C’est ainsi que le 17 mars 2020, elle ferme complètement ses frontières, que ce soit pour les vols touristiques, commerciaux ou ses liaisons maritimes. Du coup, impossible de pouvoir entrer sur le territoire que ce soit pour faire du tourisme ou pour les ressortissants. D’ailleurs, c’était une décision qui avait provoqué une grande vague de contestations, notamment France. Or, récemment, un communiqué officiel vient de paraître avec l’annonce de la réouverture partielle des frontières « dès début juin ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ✨Sαbriภα✨ (@sanaye_2.0)

« Après la présentation des recommandations (…), le Conseil des ministres a approuvé des propositions en faveur d’une ouverture partielle des frontières terrestres et aériennes algériennes dès début juin » explique le communiqué. Pour le moment, les ressortissants ou les voyageurs pourront embarquer à bord de l’un des « cinq vols quotidiens de et vers les aéroports d’Alger, de Constantine et d’Oran ». Et bien évidemment, il faudra présenter certains documents indispensables et dans le « strict respect » des mesures contre le Covid-19.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @algerie_tourisme

Quel document faut-il présenter pour l’Algérie ?

Pour des vacances en Algérie, il faudra impérativement présenter un test PCR de moins de 36 heures. Par ailleurs, le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid veut aller encore plus loin et demande aux voyageurs d’également « se soumettre à des tests que nous estimons fiables. Les sujets négatifs seront autorisés à entrer et seront informés des recommandations et consignes à suivre. Les sujets positifs seront, quant à eux, soumis à un confinement de 10 jours ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @algerie_tourisme

Sur place, et contrairement à la France, il faut savoir que les frais de dépistage ne sont pas pris en charge par le gouvernement algérien. En cas de test négatif et d’un éventuel confinement de 10 jours, tous les frais resteront donc à votre charge. Par ailleurs, le gouvernement précise que les touristes provenant d’un pays où les variants du Covid-19 circulent activement seront également “soumis à d’autres examens”. Et pour le retour ? Pour revenir en France, il faudra présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures pour passer la frontière. Et en cas de test positif, vous observerez une période de confinement de 10 jours avant de pouvoir circuler librement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @algerie_tourisme