Valkyrie annonce un fonds DeFi de 100 millions de dollars sur des blockchains Avalanche et Solana.

Valkyrie Investments

Valkyrie Investments a annoncé la création d’un fonds DeFi d’une valeur de 100 millions de dollars, conçu pour répondre aux besoins des investisseurs institutionnels et leur offrir une exposition à l’industrie croissante de la finance décentralisée – ou  » DeFi  » dans les cercles cryptographiques.

Le « On-Chain DeFi fund » sera lancé le 22 novembre et investira dans une douzaine de protocoles répartis sur treize blockchains. Le fonds sera disponible pour les investisseurs accrédités aux États-Unis et à l’étranger.

En savoir plus sur le fonds de couverture DeFi de Valkyrie

Selon le directeur général de Valkyrie Investment, Wes Cowan, l’équipe de gestion de l’organisation pense qu’il existe de nombreuses opportunités dans les principaux protocoles DeFi 2.0 et 1.0, notamment Solana, Avalanche, Magic, Fantom, Binance Smart Chain et Ethereum. Le fonds détiendra également des actifs sur la chaîne, en plus d’investir dans des jetons DeFi.

« Cela nous permet de participer à la hausse tout en obtenant un rendement supplémentaire des prêts, des pools de liquidité, du farming et du staking dans l’écosystème DeFi « , explique Cowan dans un communiqué.

Les investisseurs existants de Valkyrie et les partenaires associés à la société ont contribué au fonds de couverture de 100 millions de dollars. L’offre a été cofondée par Wes Cowan en collaboration avec le vice-président de Valkyrie, Will McDonough.

Les institutions financières comme Goldman Sachs considèrent DeFi comme une alternative aux services financiers classiques qui pourrait s’avérer bénéfique pour la population sous-bancarisée. Cependant, les récents développements dans l’industrie de la DeFi doivent encore contrer les défauts qui lui sont associés tels que le piratage et les escroqueries.

Le nouveau fonds spéculatif suit le succès de l’ETF Bitcoin Futures de Valkyrie, qui a attiré un volume d’échange considérable de 80 millions de dollars lors de son premier jour de négociation.