Vers un confinement dur en Ile-de-France et PACA ?

Emmanuel Macron doit décider de la forme que prendront ces mesures : elles évaluent un nouveau confinement des 12 millions d’habitants de la région capitale pendant les week-ends, mais aussi en PACA, voir un retour à un confinement dur comme il y a un an?

Emmanuel Macron, a rencontré mercredi les principaux responsables de la gestion de la pandémie de coronavirus au Conseil de défense sanitaire pour préparer de nouvelles restrictions en Île-de-France et d’autres régions de France pour faire face à la pression épidémique qui sature les hôpitaux.

Entouré des membres de son gouvernement directement concernés, Emmanuel Macron doit décider de la forme que prendront ces restrictions, qui pourraient être un nouveau confinement pour les 12 millions d’habitants de la région, bien que peut-être limité aux week-ends comme cela est déjà appliqué dans deux autres départements.

Le Premier ministre français, Jean Castex, a préparé le terrain hier soir en expliquant que le scénario d’un confinement de fin de semaine “est sur la table“, après avoir confirmé que “le moment est venu” de renforcer les dispositions dans la région de l’Île de France, où vit 18% de la population française et qui représente le poumon économique du pays.

Le taux d’incidence, qui vient de dépasser au niveau national le seuil d’alerte maximal de 250 cas pour 100 000 habitants au cours des sept derniers jours, est proche de 420, le plus élevé de France métropolitaine, un taux similaire en région PACA qui pourrait aussi être touché par les mesures de confinement.

Le taux d’occupation des unités de soins intensifs de certains départements franciliens dépassant largement leurs capacités théoriques, des évacuations médicales de grande ampleur vers d’autres régions étaient prévues depuis une semaine, mais relativement peu ont été réalisées en pratique (moins d’une dizaine).

Ces dernières semaines, Emmanuel Macron a résisté à l’idée d’un nouveau confinement général que la plupart des instances médicales lui demandaient en raison de son impact économique et social.

Le président a choisi de maintenir le régime actuel, avec un couvre-feu entre 18 heures et 6 heures du matin, et la fermeture de tous les établissements de vie sociale, tels que les bars, les restaurants, les cinémas, les théâtres, les salles de spectacle, les musées ou les salles de sport.

A cela s’ajoutent les confinements le week-end dans les deux départements ayant les taux d’incidence les plus élevés – Alpes-Maritimes et Pas de Calais, sans pour autant donner dans l’immédiat des résultats probants, ce qui pousse les médecins a demander un confinement strict dans la Région PACA dans son ensemble. Les nouvelles mesures devraient être annoncées ce mercredi soir ou jeudi à 18h00 lors d’une conférence de presse.