Vitalik Buterin brûle 6,7 milliards de dollars en jetons Shiba !

Le cofondateur d’ethereum a détruit dimanche un montant qui équivaut à près de la moitié de l’offre totale en circulation de la crypto-monnaie concurrente du Dogecoin, Shiba Inu (SHIB).

Ces dernières semaines, Vitalik Buterin a reçu en cadeau la moitié de l’offre totale de SHIB, dont il a brûlé 90 % hier et dont il enverra le reste à une organisation caritative non encore confirmée.

Le cofondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, a brûlé 90 % de ses pièces Shiba Inu ou SHIB (la concurrence directe de Dogecoin, puisque les deux utilisent l’image du chien japonais), un montant évalué à 6,7 milliards de dollars.

Le trésor de plus de 410 milliards de jetons a été envoyé à une adresse blockchain morte dans la nuit de dimanche à lundi, les retirant ainsi de la circulation.

Le don à Buterin de ces crypto-monnaies est considéré comme faisant partie d’un plan marketing.

J’ai décidé de brûler 90% des jetons shiba de mon portefeuille. Les 10 % restants seront envoyés à une organisation caritative (pas encore décidée) dont les valeurs sont similaires à celles de cryptorelief (prévention des pertes de vies humaines à grande échelle) mais avec une orientation à plus long terme“, a-t-il déclaré dans une note jointe à une autre transaction sur Sametime.

La semaine dernière, M. Buterin a remis 50 milliards de jetons SHIB (d’une valeur d’environ 1,2 milliard de dollars à l’époque) à un fonds de secours indien Covid mis en place par le fondateur de Polygon, Sandeep Nailwal.

Se qualifiant de “tueur de DOGE“, SHIB a vu son prix grimper de près de 900 % au cours des deux dernières semaines, culminant avec un sommet historique de 0,00003791 $ le 10 mai et des cotations sur les principaux échanges comme Binance et Huobi.

La moitié restante de l’offre de SHIB est verrouillée par les liquidités de la plateforme financière décentralisée Uniswap.

Vitalik Buterin a également déclaré dans sa note qu’il préférerait que les créateurs de crypto-monnaies les donnent à des organisations caritatives et non à lui. “Je ne veux pas être quelqu’un qui a un tel pouvoir“, a-t-il dit.

Shiba Inu se négociait au moment de la rédaction à 0,00001602 $.