Vitalik Buterin dézingue le Salvador et les maximalistes du Bitcoin !

Dans une publication sur Reddit vendredi, le cofondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, a eu des mots durs sur le déploiement du bitcoin au Salvador, et plus particulièrement pour le président Nayib Bukele qui a forcé les entreprises locales à accepter le Bitcoin.

Après qu’un utilisateur de Reddit sur le subreddit r/cryptocurrency ait posté : « Opinion impopulaire : Le président du Salvador, M. Nayab (sic) Bukele, ne devrait pas être loué par la communauté crypto« , Vitalik Buterin a répondu : « Rien d’impopulaire dans cette opinion. Rendre obligatoire pour les entreprises d’accepter une crypto-monnaie spécifique est contraire aux idéaux de liberté qui sont censés être si importants pour l’espace crypto. »

Le post de Vitalik Buterin poursuit : « Cette tactique consistant à pousser la BTC à des millions de personnes au Salvador en même temps, sans presque aucune tentative d’éducation préalable, est imprudente et risque de voir un grand nombre de personnes innocentes se faire pirater ou arnaquer. Honte à tous ceux (ok, très bien, je vais désigner les principaux responsables : honte aux maximalistes du Bitcoin) qui le louent sans critique. »

En effet, l’adoption par Bukele du bitcoin comme monnaie légale, annoncée en grande pompe lors de la conférence Bitcoin Miami en juin, lui a valu les éloges de certaines des voix les plus fortes du bitcoin. Ces mêmes porte-drapeaux du bitcoin ont été moins enclins à parler des tendances autoritaires bien documentées du jeune président et des aspects moins simple du déploiement du bitcoin par son gouvernement. Un propriétaire d’entreprise salvadorien a déclaré :  » Cela me brise l’âme de voir les maximalistes du bitcoin du monde entier applaudir cela alors que, s’ils s’asseyaient réellement et lisaient la loi et les règlements, c’est complètement à l’opposé de tout ce qu’ils prêchent « .

Et Buterin n’est pas la seule voix de la crypto à s’exprimer sur les contradictions à imposer une technologie ouverte et décentralisée aux propriétaires d’entreprises.

Lors de la conférence TOKEN2049 qui s’est tenue à Londres cette semaine, le cofondateur de Blockchain.com, Nicolas Cary, a déclaré au cours d’une table ronde :  » Je pense qu’il y a des critiques valables sur la façon dont le programme est déployé au Salvador, en termes d’approche descendante. L’une des principales éthiques de la crypto est qu’il y a vraiment une adoption à la base, et que les gens le font volontairement. »

Buterin ne s’est pas arrêté à son premier message. Plus bas dans le même fil de discussion, lorsque l’affiche originale a commenté : « C’est comme si [Bukele] l’avait poussé parce qu’il avait acheté à un prix plus bas et qu’il savait qu’un pays adoptant une crypto allait à lui seul faire monter le prix assez haut pour le rendre riche« , Buterin a répondu : « Hypothèse plus simple et plus bête : à la fois pour des raisons politiques et parce qu’il est un être humain comme le reste d’entre nous, il aime juste être félicité par les gens qu’il considère comme puissants (c’est-à-dire les Américains). Les maximalistes du bitcoin sont une communauté très facile à amener à vous faire des éloges : il suffit d’être en position de pouvoir et de faire ou de dire des choses agréables sur eux et leur monnaie. »

Le poster original a répondu à Buterin : « Elon a fait exactement la même chose, maintenant Bukele exploite les émotions de la communauté.«